Anglais  
En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

UN CONTE PHILOSOPHIQUE pour enfants et adultes (musique, dialogues, illustrations)


Je rêve qu’un jour,
les êtres voleront au-delà
des frontières, races, politiques, sexes,
Codes de langues, cultures, styles,
pour vivre la vérité de leur âme
Metissia

Synopsis

A la recherche de  Mme lumière,
qu'il a un jour entraperçu,
IYOA part pour un long voyage,
où  d'étranges rencontres l'attendent.
Réussira-t-il à pénétrer leurs secrets ?
C' est à cette seule condition
qu'il pourra réaliser son rêve...

extrait de texte en Français

Intro "DANS LES JARDINS DU MONDE..."

Dans les jardins du Monde où les enfants innocents vivent en paix, 
sautillant gaiement tout autour de la terre, inconscients de part quel tumulte ils vivent sur cette terre, 
du cri de leurs chants, soudain, s´échappe l´un d´eux.
Il a apercu une lumière qui, l´espace d´un instant, l´innonde de ces rayons mystérieux.
LA CHANSON DE MADAME LUMIERE ( version onomatopées )
Min chao da im darri, Min chao mande il di. ( fois 2 )
Mango in ja i, si ya na o, Mango in ja i, si ya no a. ( fois 2 )

IYOA se sent alors si bien qu´il se met à suivre Madame Lumière;
Marchant la tête au ciel, pour lui plus rien d´autre n´existe.
"Bonjour Madame Lumière. Que vous êtes belle !"
Fasciné par sa beauté, il cherche à l´approcher.
"Moi, je m´appelle IYOA. Mon papa m´appelle I, ma maman m´appelle O, ma maîtresse m´appelle A, mes amis m´appellent IYOA".
Mais Madame Lumière, bien trop haute, ne l´entend pas.
Elle s´en va déjà.
"Attends-moi !" crie t-il.
Il court, de plus en plus vite, pour ne pas la perdre, et cela, pendant des heures, mais en vain….
Madame Lumière s´éloigne toujours...peu à peu, elle disparaît, et tout devient sombre, sans vie.
Rien. Pas un bruit, pas une lueur.
"J´ai peur...!" Il se met à pleurer.
"Je me sens si seul. Oh ! Oh ! Il n´y a personne ?
Ne sachant trop que faire, sur un caillou il s´assie.
Fatigué, il s´endort.

Chapitre 1 : "LA TRAVERSÉE DU DÉSERT"

Soudain, une voix l´interpelle.
"Bonjour, il est déjà matin. Réveille toi !"
Sous ses yeux, un paysage inconnu, fait de sable et de pierres.
"Et bien, tu ne réponds pas ?"
A ses pieds, un petit animal tout gris.
"Mais au fait, que fais-tu donc là ?
Tu n´appartiens pas au peuple du désert. Je ne t´y ai jamais vu."
IYOA s´étonne. 
"Bonjour..., c´est toi qui me parle ?"
"Oui, vois-tu quelqu´un d´autre ici ?"
"Chez nous les animaux ne parlent pas", dit-il timidement.
"Oui, mais je ne suis pas un animal comme les autres. Je suis Monsieur le Varan Gris : le Magicien du Désert.
"Et toi, qui es-tu ?"
"Moi, je m´appelle IYOA,

LA CHANSON D' IYOA
IYOA, je m´appelle IYOA. 
Mon papa m´appelle I, 
Ma maman m´appelle O, 
Ma maîtresse m´appelle A, 
Mes amis m´appellent IYOA".

et je me suis perdu", dit-il en sanglotant.
Monsieur le Varan gris, de nature très affectueuse, grimpe sur son épaule et lui chatouille l´oreille.
"Sèche tes larmes mon enfant. Je suis là pour t´aider."
IYOA, rassuré, se met à l´écouter.
"Vois-tu, mon travail est de me promener dans le Désert. Mon papa faisait ce métier là, et mon grand-père aussi.
C´est moi qui redonne courage aux enfants perdus comme toi, pour qu´ils puissent continuer leur chemin jusqu´au pays de leurs rêves.
As-tu un rêve IYOA ?"
"Oh oui, je voudrais que Madame Lumière devienne mon amie. Elle est si jolie !
Quand je la vois, je crois que je peux voler comme elle. Mais, quand elle n´est plus là, je me sens si petit."
"Un jour, IYOA, tu reverras Madame Lumière. Comme un oiseau quitte son nid, tu t´envoleras toi aussi."
"Tu crois ?"
"Oui, j´en suis certain...Tu vois ce chemin ?"
"Oui ?"
"C´est celui qui mène à Madame Lumière. Si tu le prends, que tu y crois, et que jamais tu ne t´arrêtes, alors un jour, tu la trouveras."
Au creux de son oreille, Monsieur le Varan Gris murmure encore :
"C´est le chemin de la Foi, la force de croire. Il éteindra les peurs qui t´empêchaient d´avancer, et qui au désert t´avaient enchaînées.
IYOA se met en marche. 
Sous ses pieds, le sol défile au rythme de ses pas. 
Et alors que le Magicien a déjà disparu, on entend sa voix encore lui parler :
LA CHANSON DU VARAN GRIS
( Le Varan )
"Cours, ou le vent te mène,
Voles, au-dessus des chaînes,
Vers l' horizon qui se lève,
Vas, vers ta destinée."
Iyoa, toujours plus léger, ne cesse de fredonner :
( Iyoa )
"Lentement d´un pas hésitant,
En avant, toujours droit devant,
Sautillant et puis galopant,
Chantonnant courageusement."

extrait de texte traduit en Anglais























































































Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz

                 


auteur, compositricer : Metissia

chanteurs
J.E. Rousselon &Metissia

producteur et arrangeur
Jacques-Emmanuel Rousselon
www.jacquesemmanuelrousselon.com

Merci à 
Kellyn Burlaud  (voice Iyoa) 
Pascal Edouard (violin)
P.-A. Gillard (percussion). 


Copyright © 2019. All rights reserved.